Heart’s and Oh No’s

Ces paroles qui nous ramènent au plus profond de nos âmes, la bas dans le néant des émotions de marde.

‘And I’d give up forever to touch you,
Cause I know that you feel me somehow.
You’re the closest to heaven that I’ll ever be,
And I don’t want to go home right now.

And all I can taste is this moment,
And all I can breathe is your life,
And sooner or later it’s over,
I just don’t want to miss you tonight.’

Iris – Goo Goo Dolls

Wish I’d told him how I felt, then maybe he’d be here right now, but Instead

I pretended I’m glad you went away
These four walls closing more everyday
And I’m dyin’ inside
And nobody knows it but me
Like a clown I put on a show
The pain is real even if nobody knows
And I’m cryin’ inside
And nobody knows it but me
Why didn’t I say, the things I needed to say
How could I let my angel get away
Now my world is just a tumblin’ down

I can say it so clearly, but you’re nowhere around
The nights are lonely, the days are so sad
And I just keep thinkin’ about the love that we had
And I’m missin’ you
And nobody know it but me
I carry a smile when I’m broken in two
And I’m nobody without someone like you
I’m tremblin’ inside
And nobody knows it but me
I lie awake it’s a quarter past three
I’m screamin’ at night if I thought you’d hear me
Yeah, my heart is callin’ you
And nobody knows it but me

How blue can I get, you could ask my heart
But like a jigsaw puzzle it’s been torn all apart
A million words couldn’t say just how I feel
A million years from now you know I’ll be lovin’ you still
The nights are lonely the days are so sad
And I just keep thinkin’ about the love that we had
And I’m missin’ you
And nobody knows it but me
Yeah, Ohh, uhh, whoa, omom
Nobody, nobody, but me
Tomorrow morning I’m hittin’ the dusty road
Gonna find you where ever, ever you might go
And I’m gonna unload my heart
And hope you come back to me

Yeah, sad when the nights are lonely
The nights are lonely, the days are so sad
And I just keep thinkin’ about the love that we had
And I’m missin’ you

And nobody knows it but me

Tony Rich Project – Nobody Knows

These arms of mine they are lonely
Lonely and feeling blue, these arms of mine
They are yearning, yearning from wanting you

And if you would let them hold you
Oh, how grateful I will be

These arms of mine they are burning
Burning from wanting you, these arms of mine
They are wanting, wanting to hold you

And if you would let them hold you
Oh, how grateful I will be

Come on, come on baby,
Just be my little woman, just be my lover
I need me somebody, Somebody to treat me right
I need your arms, loving arms to hold me tight
and I need, I need your tender lips

Otis Redding – These Arms Of Mine ¸

Oh.

Love of mine,
Won’t you lay by my side,
And rest your weary eyes,
Before we’re out of time,
Give me one last kiss,
For soon, such distance,
Will stretch between our lips,
Now the day’s losing light.

Oh.

Bring me your love, tonight.
Bring me your love, tonight.

Lost at sea,
My heart beat is growing weak,
Hoping you’d hear my plea,
And come save my life,
As the storm grew fierce,
And danger was certainly near,
I knew there was nothing to fear.

Bring me your love, tonight.
Bring me your love, tonight.
No I am not where I belong,
Bring me your love, tonight.

No I am not where I belong,
So shine a light and guide me home.
No I am not where I belong,
So shine a light, guide me back home.

Oh

As much as I ever could – City and Colour

Loving can hurt
Loving can hurt sometimes
But it’s the only thing that I know
When it gets hard
You know it can get hard sometimes
It is the only thing that makes us feel alive

We keep this love in a photograph
We made these memories for ourselves
Where our eyes are never closing
Hearts are never broken
Times forever frozen still

So you can keep me
Inside the pocket
Of your ripped jeans
Holdin’ me closer
‘Til our eyes meet
You won’t ever be alone
Wait for me to come home

Loving can heal
Loving can mend your soul
And it’s the only thing that I know (know)
I swear it will get easier
Remember that with every piece of ya
And it’s the only thing we take with us when we die

We keep this love in this photograph
We made these memories for ourselves
Where our eyes are never closing
Our hearts were never broken
Times forever frozen still

So you can keep me
Inside the pocket
Of your ripped jeans
Holdin’ me closer
‘Til our eyes meet
You won’t ever be alone

And if you hurt me
That’s OK, baby, only words bleed
Inside these pages you just hold me
And I won’t ever let you go

Wait for me to come home [4x]

Oh you can fit me
Inside the necklace you got when you were 16
Next to your heartbeat
Where I should be
Keep it deep within your soul

And if you hurt me
Well, that’s OK, baby, only words bleed
Inside these pages you just hold me
And I won’t ever let you go

When I’m away
I will remember how you kissed me
Under the lamppost
Back on 6th street
Hearing you whisper through the phone,
« Wait for me to come home. »

Photograph – Ed Sheeran

Il y en a malheureusement plusieurs autres,..

Publicités

Birthday Sore

Monday early morning 2 am…

I’m 32 today! I hate my birthday… that and christmas… the obligations, the waiting, the deceptions, the uncontrolloble emotions that come with it… I can dose my emotions better with time except on these days. Here I am awake crying my heart out in a damp basement, like every year…I wish I could sleep this hole day away. I don’t even know why I cry thats the frustrating part. My alarm is set to ring in 3h and 45mins what a beautiful day lies ahead…. Again I won’t be able to see my kids untill 6h30 tonight …. submerged with monstrous amounts of work waiting fo me on my desk… I keep thinking of my dad and his famous saying « go to your happy place » and even thought Disney World is mine I would probably still end up crying.

If I have one wish to make on the cake I will not have again this year… it’s to make this day as bearable a possible… I honestly don’t have time to deal with all this emotionnal crap….

Here’s to getting rid of bottled up shit, runny nose and frog eyes…

 

Marche ou crève

Je manque de temps! De temps pour etre avec mes enfants, du temps de qualité comme j’avais avant. Les journées sont longues bien remplies, je brule la chandelle par les deux bouts… Un jour proche je vais tombée et je ferais comme j’ai toujours fait, je me secouerais les genoux et je continuerais. Tout simplement parce que j’ai pas le choix. J’ai été élevée comme ca… marche ou crève! Je suis partie 13h par jour, j’arrive les devoirs, le souper, les lunchs, la préparations pour le lendemain. Côté positif je n’ai plus aucun problème d’insomnie, ma tête n’a même pas le temps de toucher l’oreiller que je ronfle déjà. La personne avec qui je passais le plus de temps et avec qui j’arrivais enfin a souffler un peu, mon mari, est dans le même bateau. On a plus l’air d’une équipe de crocs-mort que notre équipe de joueur de bowling élite. Il me manque aussi, un petit texto de lui dans la journée me fait tellement du bien et me permet de continuer. Cela me permet aussi de mettre un peu toute cette angoise qui pese si souvent sur mes épaule, la culpabilitée de ne pas être assez présente pour mes enfants et que je sens qu’ils en souffre énormément surtout mon plus vieux qui a 9 ans seulement souffre de dépréssion et est suivi régulièrement par des spécialistes. Pauvre chou qui porte tout les malheurs des gens sur ses épaules. Pris entre une mère un peu ruff et absente, un beau-père épuisé et moins patient, un grand-père qui s’énerve et un père maniaco-dépressif. Calisse que j’aimerais pouvoir lui offrir mieux que ca. Je m’ennuie de leurs sourires, ou sont passés leurs sourires. Malheureusement je n’y peu rien, tout ce que je peux c’est faire de mon mieux et leurs apporter un peu de soleil a travers toute cette tempête. Aujourd’hui malgré le ménage et le train train quotidien je suis allée jouer dans les feuilles avec eux. Ca fesait 2 mois que je n’avais pas joué avec eux, 2 fucking mois!!! C’est trois beaux sourires la on chassé tout le gris de cette journée. Criss que je les aimes, ils sont ma vie et quitte a y laisser ma peau ou ma saineté d’esprit je sais que le jours ou je mourai j’aurais tout donné et tout fait pour eux. Tout! Même revivre la même vielle marde d’y a 15 – 20 ans. Des fois il faut se sacrifier dans la vie, j’ai toujours fait passer les autres avant moi dans ma vie, mais ce sont seulement eux qui en valent la peine, ca j’en suis certaine!

Un vendredi de pluie….

…..And I could start fires with what I feel inside! No matter how my heart tries
I’m not too blind to realize…. that as long as you can see what’s right in front of you
I guess that’s just me, All that I am, all that I ever was. Filled with old ghosts.                                                                                               I will never go back to pretending everything alright, Let me feel what I’m feeling tonight…

Fools and deceptions

Perception! That thing that most of your thoughts and decisions are based on…

Who’s wrong who’s right does’nt matter in the end.

Deception in others is easy to see, but seing your own faults and gaining a impartial understanding of them is even harder.

The only truth is to follow your heart and surround yourself with people who care as much as you do.

Someone that doubts why I’ve chosen them to be part of my life is a fool. It’s not for myself but for who my « perception » believes them to be. I’m a strong believer in growing throught people in your life, the good the bad and the ugly. But I’m no massochistic and if I feel that I’ve become the ugly in someone life I see absolutely no reason to continue any kind if relationship. People give and take, have ups and downs, thats life! Who am I to judge? But when you try and don’t want to give up on someone and you just realise that there’s just no use, that you are making a fool of yourself, because they honestly don’t care it’s deceiving and frankly devastating. So you just give up!

Recently I stopped trying, maybe/probably will regret it sooner or la ter. Knowing that I’ll be missing very important moments, unfortunately I don’t belong there anymore.

Goodbye my friend, take care of that precious gift that you’ve waited so long for.

Pèse sur le champignon!

Je vous néglige je sais…

Je vomis des phrases pas rapport sur facebook quand c’est clair que je devrais faire ça ici.. vu que le nombre de personnes qui me connaissent réellement y est moins élevés.

Quoi que je n’ai jamais eu honte de ce que je pensais ou disait. La liberté d’expression est pour moi un must qui me garde a un minimum de chance d’être internée hahaha! Je sais pertinament que les gens lisent ce que j’ecris sur Facebook, mais avec le temps je n’ose plus me mettre de barrières. Si j’ai envie de dire quelque chose bon ou mauvais je vais le dire, ici ou ailleurs. Ceux qui n’aime pas ca n’ont qu’a pas me lire.

Je dit d’ailleurs jamais plus qu’environ 20% de ce que je pense parce qu’avec mon cerveau je passerais mes nuits debout a écrire, même la nuit mon cerveau n’arrête pas…il n’arrête jamais, des fois j’aimerais le mettre a off, crisser un feu rouge afin que les accidents n’arrivent plus…Souvent j’ai penser que mes idées était le résultat de moi au volant du char le plus rapide au monde avec le pied dans le tapis!

Je parle vite, je n’utilise que rarement des virgules même lorsque je parle pour la simple raison que si j’arrête je ne me rappellerais déjà plus de ce que je disais parce que je suis déjà rendu a l’autre coin de rue et la je dois faire le tour du bloc pour repenser a ça…Vraiment chiant!

Mais après toute les niaiseries que je peux dire dans une journée si j’ai réussi a faire rire ou penser quelqu’un ma job es faites, quitte a passer pour une wacko..je suis dure avec moi même, j’espère qu’un jour le regard et l’opinion des autres ne sera plus aussi important.

 

Brain Freeze

J’ai eu un flash de mon username et mon mot de passe alors que je le cherche depuis environ 1 mois. Surtout que c’est pas du tout celui que j’utilise fréquemment. Maudit que je suis contente puisque j’étais a deux doigts de m’ouvrir un autre blog.

J’ai été très absente ces derniers mois et maudit que je me suis ennuyée du seul endroit ou je peux m’exprimer sans retenues, sans craintes et boy que j’en aurais eu besoins ses derniers moi qui ont sans doutes été les pires de toute ma sainte vie.

Quand ta déjà touché le fond tu pense que c’est pas possible de d’avoir pire même plusieurs années plus tard… ben je vous jure que oui et c’est encore pire quand ta l’impression de ramer seule a contre courant, d’être prise a chercher l’air entre chaque vagues, d’avoir l’impression de faillir a ta tâche et surtout te faire reprocher de capoter pour rien et ravaler tes mots quand ta juste le goût de crier vous ne voyez pas que je m’enfonce que je suis prise sous l’eau et au lieu de te jeter une bouée… ils tournent le dos, t’ignore de voir les gens qui comptais tellement a tes yeux s’éloigner et être tellement absorbé par leurs vies qui les ennuis et mettent mon humeur sur la cause du stress. Quand tu es une personne qui comme moi n’aime pas se montrer faible et qui vois tout son monde s’écrouler, qui a peur, qui broie du noir, qui n’arrive même pas a se concentrer sur une simple tâche c’est pas stressant c’est fucking frustrant! De vivre échecs par dessus échecs en se retroussant les manches, de feeler comme si on étais rien au yeux de ceux pour qui tu donnerais la vie, c’est pas du stress c’est calissement blessant. Je carbure au stress, je ne deviens pas wack! Je suis wack quand je ne vois aucune solutions quand j’essaie et j’essaie et j’essaie et que je me donne jusqu’à l’épuisement pour ceux que j’aime, pour qu’ils ai ce qu’ils ont besoins, qu’ils soient heureux que tout aille bien. I’ve learned once again que tu ne peux te fier qu’a toi même, que peux importe les gens tot ou tard humans are decieving. I have high expectations that get shattered over and over again because I preech for I deserved to be treated the way I treat you.

– Jamais je ne lancerais des choses par la tête a mes enfants, pourtant j’en ai eu plus qu’a mon tour.

-Jamais je ne critiquerai les choix ni les desirs de mes enfants, pourtant elle le fait tout le temps

-Jamais je n’ignorerais mes amies le jours de leurs fête, de leurs mariage en leurs adressant que quelques paroles ici et la en textant, en leurs faisant la geule ou pire le smile and nod, sous pretexte qu’elle sont stressante, quand tout leurs points de repère se sont envollées, quand leurs enfants leurs manquent, quand leurs familles leurs tournent le dos parce que tu les a choisies au lieu d’eux et qu’elle sont absente de leurs vies et voire même violente, quand  elle aurais seulement eu besoin d’un calisse de calin parce que depuis 2 mois la dépression cogne a la porte.

– Jamais je ne frapperais ma famille parce qu’elle essaie d’empêcher un bain de sang entre eux, pourtant il la fait et ma dit en pleine face que je prenais pas son bord quand toute ma vie je l’ai protégé chaque chose que j’ai fait était pour l’empêcher de subir, je l’ai subit a sa place, j’ai du jouer à la médiatrice chaque jours de ma vie.

-Jamais je n’abandonnerai mon fils ou essayerais de le brain washer, de mettre sa vie en danger, de l’acheter ou le faire subir mes humeurs changeante et manipulatrice, pourtant il le fait.

Ces personnes ne sont pas que méchante et on souvent été la pour moi, mais quand tu es a terre et que tout ca arrive en même temps criss qu’on se sent seule. J’ai appris que j’ai beaucoup de mal a digérer c’est choses la et que je rumine des affaires qui datent de longtemps parce que je les déceptions sont un poids que je traine avec moi, autant celles que j’ai commise envers moi même ou les autres et je n’ai aucune espèce d’idée comment défaire les chaînes de ce boulet.

Yep! I’ve got issues don’t we all…

Je pense que j’ai besoin de recul, de continuer mon petit bout de chemin et d’arrêter d’espérer que la vie sera autre chose que des déceptions.

Le pourquoi du kossé

Ca y est j’associe les couples au lavage sti! Pourquoi, parce que ca fais parti du quotidien, parce que c’est toujours un effort a recommencer, parce que quand on ne s’occupe pas de son  couple lavage sa fini par faire des tas de linge sale par terre, et sa s’accumule sans cesse. Même si tu fais a semblant qu’y ai fait et que tout es beau le lendemain c’est pire.

Mais dans un couple il y a une différence marquante

Les hommes lavent à la main, prenne un morceau l’examine le décortique et lave un morceau à la fois jusqu’à ce que celui la soit propre et passe au deuxième.

Les Femmes font des grosses brassées et les mets au permanent press, on a douze milles affaires en même temps dans le lavage, et des fois quand le linge est plus pessant d’un bord ben la machine à shake et même si elle se fais aller comme une demeurée tout ce qu’elle a besoin c’est de se refaire balancé la brassée et non pas de se faire enlevé des morceaux.

En gros le lien au lavage c’est que si  je pète une coche pour rien ma laveuse se promène dans la chambre de bain parce que tu a fais une estie de connerie débalancer ma brassée et que tu agis comme si tout étais beau et que ton morceau est propre, ben ma brassée est pas finie. Laisse moi finir mon cycle de rinçage…

Triste Journée

R.I.P Télé HD 32 pouces 1ere série 😦

Quel beaux moments nous avons partagés, tu ma fais rire, tu ma fais pleurer et même voir des vrais crottes de nez…

On te célébre en mangeant des Steaks et des bonne patates au brocoli fromage et ensuite les feux.

Tu me manquera énormément et j’te promet de ne pas aimer le suivant plus que toi..

Yeah Right! FULL HD 60 pouces Mother Fucka YEAH!!!

Bon Samedi Peeps!

Le silence pis la mousse

On lave notre linge sale en famille mais le beat de secheuse ne me fait pas oublier que mon coeur est sale, vieux pis que plus que tu rajoute du savon plus la mousse va se ramasser en dehors. Mais si tu ne met pas assez de savon rien ne lave. Pis en ce moment ya pu de savon, pis la brassé moisi dans la laveuse. Si tu en rachete d’l’estie de savon la, mais veux veux pas tu va le savoir qui a déjà puer, mon coeur avant sentais bon, pis la il pu, pis chu allergique au tide, sa me donne des rash pareil comme quand jte vois la face.

*Fading into this song

C’est officiel je deviens folle! (Elle fume sa smoke lentement en regardant dans le néant, avec le coeur en miette, la rage en dedans, les yeux dans l’eau tout ca en noir et blanc)